Pas de hausse du carburant, mais …

Si à chaque début du mois les consommateurs attendent et se préparent à une hausse des prix en ce qui concerne les carburants, ce mois de janvier 2018 semble y avoir dérogé. En effet, jusqu’à maintenant, les stations affichent les mêmes prix que l’année dernière, au mois de décembre. Aussi, le litre du super est de 3 380 ariary, le gas-oil à 3 190 ariary et le pétrole à 2 370 ariary. Il semble donc que l’Etat malgache ait réussi à négocier un répit pour débuter l’année. Ceci alors que depuis quelques mois, les prix n’ont cessé d’augmenter, pour atteindre sous peu la barre des 4000 ariary en ce qui concerne le carburant super. Les consommateurs ne devraient toutefois pas jubiler trop vite car selon les prévisions des économistes, le prix du carburant connaitra une hausse vertigineuse cette année. Une hausse que l’on pourrait observer d’ici le mois prochain. Les raisons sont multiples et viennent de toute part. En premier, la hausse des cours du pétrole sur le marché international affectera sans aucun doute les distributeurs malgaches Outre cela, la dégringolade que connait l’’Ariary et qui risque de continuer aura aussi un effet sur le prix du carburant. Et enfin, l’augmentation des taxes sur les produits pétroliers décidée dans la loi de finance 2018 aura un effet considérable.

 

Publicités

Viva 2018

Les voyages en 2017 ont touché à leur fin ! Préparons-nous à repartir pour découvrir un autre fabuleux voyage qui restera plein de surprises, MADAGASCAR reste à explorer en 2018

Bonne Année ! Tratry ny Taona ! Happy New Year ! Ein Frohes Neus Jahr !

Tourisme villageois et équitable

 

 

touriste-solidaire.gifTourisme villageois et équitable
Spécialiste Randonnées pédestres à la découverte du monde rural

(Antsirabe- Ambositra/Zafimaniry-Makay……….)

On peut découvrir en une journée où de 2 jours jusqu’à 10 jours :

-Rencontre avec la population locale/ participation aux travaux quotidiens. (travaux     de champs, artisanat, gastronomie…)
– Possibilité d’assister à une exhumation et/ ou circoncision (selon les saisons)
– Visite du village des forgerons.
– Atelier de corde
– Visite de la place du marché : forgeron, vannerie……..(favorable le jour du marché)
– Visite du lac
– Visite des chutes d’eau
– Station thermale
– Piscine naturelle
– Visite des tombeaux des Rois.
– Visite d’éleveurs de vers à soie domestique.
– Découverte des vers à soie sauvage accrochés aux branches des tapia dont les feuilles constituent la principale nourriture.
– Découvertes des vestiges géologiques avec la richesse des vallées rizicoles.
– Découvertes de village ancien avec ses « tamboho »en terre battue.
– Rencontre des espèces faunistiques : caméléon, scorpion, rapace etc………
– Espèces floristique : plantes endémiques dont pachypodium,tapia,palmiers
– Visite du village perdu
– Visite des villes artisanales, un foyer de la sculpture, de la marqueterie et tous ouvrages en bois.
-Traversé des collines et des montagnes.

Madagascar est une destination joyeuse

Une bonne nouvelle pour le secteur touristique à Madagascar. La grande île ferait partie des 10 destinations touristiques les plus joyeuses en 2017.

C’est ce qui ressort d’une étude menée en partenariat avec Condé Nast Traveller et Bank of America. Dans ce classement des destinations touristiques les plus heureuses pour 2017, basé sur le Joy Index, Madagascar se situe en 4ème position.

  1. Newfoundland
  2. Shanghai
  3. Aarhus
  4. Madagascar
  5. Hawaii Island
  6. Bordeaux
  7. Telluride
  8. Bermuda
  9. Matera
  10. Houston

En ce qui concerne la Grande Île, les experts affirment que « Madagascar est souvent décrit comme le huitième continent. La plus grande île de l’océan Indien a rompu avec l’Afrique il y a 165 millions d’années et, à ce jour, c’est un mélange de cultures intactes dans une autre combinaison de paysages. Choisissez votre choix: déserts, baobabs, forêts tropicales et 3 000 miles de côtes turquoise. […] La plupart des espèces trouvées sur l’île – des lémuriens, des images et des geckos aux papillons géants – sont également uniques. Vous ne les trouverez pas ailleurs dans le monde ».

Pour Shawn Achor, spécialiste en psychologie positive, un voyage à Madagascar peut vous faire rompre avec les schémas mentaux malheureux.

Le classement ne néglige cependant pas les conditions de vies de la population malgache, notamment la pauvreté ainsi que la corruption. Et justement, pour ce classement, « l’industrie touristique croissante de Madagascar est l’occasion de conserver sa biodiversité et de créer des emplois ».

Voyager vous rend heureux. Et l’étude a tenté de déterminer les pays qui auraient le plus d’effet. Madagascar a été sélectionné pour faire partie de cette liste en raison de son environnement unique, le bien être, la culture, les interactions avec la population, les aventures possibles et les « merveilles » que l’on y trouve.

Finalement, malgré toutes les galères du pays, pour une personne qui vient en vacances ici, Madagascar est un paradis sur terre.

Statistiques du tourisme à Madagascar en 2017

EAA98F01-0D03-4A44-8048-036BE1ED2025

Les arrivées touristiques à Madagascar ont progressé de 9% entre janvier et avril 2017, par rapport à l’an dernier sur la même période. 83 511 touristes ont visité le pays durant cette période, d’après les statistiques émanant du ministère du Tourisme, couvrant les quatre premiers mois de l’année.

En janvier 2017, 28 206 touristes ont visité la Grande île, contre 26 629 en 2016. En février, on note une importante performance du secteur avec l’arrivée des 19 228 touristes étrangers contre seulement 14 974 l’année précédente. Par ailleurs, les chiffres ont stagné le mois suivant avec 19 024 touristes enregistrés, tandis qu’en avril 2017, il y a eu 17 053 touristes étrangers à Madagascar. Au total, 83 511 touristes ont été comptabilisés entre janvier et avril 2017, ce qui représente une augmentation de 9% par rapport à la même période en 2016.

«Cette performance en début d’année devrait également conforter l’ensemble des professionnels du secteur malgache sur la bonne conjoncture touristique actuelle», affirme l’Office national du tourisme à Madagascar (ONTM). Force est de constater une réelle relance de ce secteur depuis l’année dernière, suite aux campagnes de promotion effectuées par les professionnels du tourisme au pays et le ministère de tutelle.

Riana R.

Madagascar : la croissance suit son trend haussier, malgré l’accélération de l’inflation

Madagascar concentre à elle seule 80% de la production mondiale de vanille. (Crédits : (c) Mika Andrianoelison)
Les indicateurs économiques de Madagascar sont au vert. Confirmés par le Fonds monétaire international, ces derniers ont positivement impacté la croissance dont le taux devrait atteindre 4,1% cette année, selon l’institution de Bretton Woods.

Poursuivre la lecture « Madagascar : la croissance suit son trend haussier, malgré l’accélération de l’inflation »