Corsair : une pétition pour sauver sa ligne vers Madagascar

 

boeing_747-422_corsair_international_f-hsea_14232342585-750x430

Isolée face à la nouvelle alliance entre Air Madagascar et Air Austral, Corsair appelle les internautes à l’aider à sauver sa liaison régionale entre la Réunion et Air Madagascar.

Depuis le 30 novembre 2017, Corsair fait face à des difficultés dans le cadre de ses droits de trafic Réunion-Antananarivo. Une ligne qu’elle exploite depuis le 20 octobre 2016, en vertu d’un accord bilatéral entre la France et Madagascar, avec l’ambition de positionner deux vols Réunion-Antananarivo hebdomadaires et d’apporter 17 000 passagers régionaux supplémentaires par an.

Monopole contre dumping

Pour défendre le maintien de ses droits de trafic et « dénoncer les risques de retour à une situation de monopole qui aurait pour conséquences une baisse du trafic et une augmentation des prix », Corsair a lancé une pétition en ligne.

Air Madagascar et l’État Malgache reprochent de leurs côtés à la filiale de TUI de « céder à la pratique des prix de dumping » sur cette liaison. Une pratique qui a des impacts négatifs sur la caisse d’Air Madagascar, avec une perte estimée à 800 000 dollars.

Le partenariat Air Austral et Air Madagascar visé

Le 28 février 2018, une réunion avec les autorités civiles française et malgaches s’est tenue à Paris. Selon Corsair, des discussions ont alors concerné le trafic additionnel apporté par Corsair, qui affirme avoir transporté d’avril à janvier plus de 19 000 passagers dont 13 000 clients sur le régional. Il a été question de savoir si la clientèle additionnelle était bien touristique, et pas uniquement malgache. Corsair maintient : « 60% des passagers additionnels sont réunionnais et seulement 15% des passagers malgaches. Il n’y a donc aucune raison objective aujourd’hui pour remettre en cause cette attribution de droits ».

En cas de retrait, Corsair pointe le danger que pourrait représenter  » une situation de monopole dans le contexte du récent partenariat stratégique entre Air Austral et Air Madagascar ». Affaire à suivre.

Les taxis-brousse continuent de fonctionner

Optimistes. Quelques taxis-brousses partent toujours  malgré les gros dégâts causés par le passage du cyclone Ava, plus précisément pour les RN7 et

RN 44. « Les taxis-brousse ne cessent de partir. Poursuivre la lecture de « Les taxis-brousse continuent de fonctionner »

Pas de hausse du carburant, mais …

Si à chaque début du mois les consommateurs attendent et se préparent à une hausse des prix en ce qui concerne les carburants, ce mois de janvier 2018 semble y avoir dérogé. En effet, jusqu’à maintenant, les stations affichent les mêmes prix que l’année dernière, au mois de décembre. Aussi, le litre du super est de 3 380 ariary, le gas-oil à 3 190 ariary et le pétrole à 2 370 ariary. Il semble donc que l’Etat malgache ait réussi à négocier un répit pour débuter l’année. Ceci alors que depuis quelques mois, les prix n’ont cessé d’augmenter, pour atteindre sous peu la barre des 4000 ariary en ce qui concerne le carburant super. Les consommateurs ne devraient toutefois pas jubiler trop vite car selon les prévisions des économistes, le prix du carburant connaitra une hausse vertigineuse cette année. Une hausse que l’on pourrait observer d’ici le mois prochain. Les raisons sont multiples et viennent de toute part. En premier, la hausse des cours du pétrole sur le marché international affectera sans aucun doute les distributeurs malgaches Outre cela, la dégringolade que connait l’’Ariary et qui risque de continuer aura aussi un effet sur le prix du carburant. Et enfin, l’augmentation des taxes sur les produits pétroliers décidée dans la loi de finance 2018 aura un effet considérable.

 

Viva 2018

Les voyages en 2017 ont touché à leur fin ! Préparons-nous à repartir pour découvrir un autre fabuleux voyage qui restera plein de surprises, MADAGASCAR reste à explorer en 2018

Bonne Année ! Tratry ny Taona ! Happy New Year ! Ein Frohes Neus Jahr !

Tourisme villageois et équitable

 

 

touriste-solidaire.gifTourisme villageois et équitable
Spécialiste Randonnées pédestres à la découverte du monde rural

(Antsirabe- Ambositra/Zafimaniry-Makay……….)

On peut découvrir en une journée où de 2 jours jusqu’à 10 jours :

-Rencontre avec la population locale/ participation aux travaux quotidiens. (travaux     de champs, artisanat, gastronomie…)
– Possibilité d’assister à une exhumation et/ ou circoncision (selon les saisons)
– Visite du village des forgerons.
– Atelier de corde
– Visite de la place du marché : forgeron, vannerie……..(favorable le jour du marché)
– Visite du lac
– Visite des chutes d’eau
– Station thermale
– Piscine naturelle
– Visite des tombeaux des Rois.
– Visite d’éleveurs de vers à soie domestique.
– Découverte des vers à soie sauvage accrochés aux branches des tapia dont les feuilles constituent la principale nourriture.
– Découvertes des vestiges géologiques avec la richesse des vallées rizicoles.
– Découvertes de village ancien avec ses « tamboho »en terre battue.
– Rencontre des espèces faunistiques : caméléon, scorpion, rapace etc………
– Espèces floristique : plantes endémiques dont pachypodium,tapia,palmiers
– Visite du village perdu
– Visite des villes artisanales, un foyer de la sculpture, de la marqueterie et tous ouvrages en bois.
-Traversé des collines et des montagnes.